L'Atlantic Yacht Club

Une histoire de marins

Une aventure aussi exceptionnelle que la Transat Classique ne pouvait que faire naître des histoires hors du commun. A quelques jours du départ de Douarnenez, en août 2008, plusieurs armateurs se rassemblent sur un ponton, partagent leur impatience, et aussi leur appréhension, de se lancer à l’assaut du golfe de Gascogne puis de l’Atlantique. Mais surtout, ils savourent ces moments de connivence et d’excitation, certains qu’ils vivent le début d’une formidable épopée tant maritime qu’humaine. Ils prennent alors une décision, comme une évidence : créer l’Atlantic Yacht Club.

De retour de Saint-Barth, les statuts sont déposés et l’ambition du club affichée : soutenir le développement de la navigation hauturière pour les voiliers classiques et favoriser la découverte de la belle plaisance par de nouvelles générations. Depuis, l’Atlantic Yacht Club, avec l’aide de Comet Organisation, a organisé l’Atlantic Trophée, course entre Douarnenez et Horta, aux Açores, et retour, et Panerai Transat Classique 2012. En 2014, il lance une nouvelle épreuve, les 150 milles de Saint-Marine, avec un format innovant : à de classiques régates autour de bouées, entre la rivière de l’Odet et l’archipel des Glénans, succède une course hauturière qui emmène les concurrents faire le tour de Belle-Île.

Sans être élitiste, l’Atlantic Yacht Club se veut une communauté de marins passionnés ayant effectué une navigation océanique, ou désireux de le faire, et disposés à porter les valeurs attachées à la pratique de la voile hauturière : la solidarité, le respect de l’environnement, le fair-play, le sens marin et l’esprit corinthien.

Avec la Panerai Transat Classique 2015, l’Atlantic Yacht Club, toujours accompagné par Comet Organisation, continue sa mission et donne à de nombreux armateurs et marins l’occasion de vivre leur rêve, traverser l’Atlantique, avec ce piment supplémentaire, le faire en course.