CORTO - « Nous avions un peu trop charge le toit de la 404 !!! »

18-01-2015

Nous avons eu des soucis de serveur pendant deux jours ceci explique cela. Ici tout se passe bien, depuis aujourd'hui nous avons des conditions superbes 20 noeuds mollissant.

 

CORTO - « Nous avions un peu trop charger le toit de la 404 !!! » 
Nous avons eu des soucis de serveur pendant deux jours ceci explique cela. Ici tout se passe bien, depuis aujourd'hui nous avons des conditions superbes 20 noeuds mollissant.
Le soleil est de retour à plein temps. Les conditions sont désormais top pour envisager une stratégie et de la vraie règate. Il nous reste 900 miles d'ici l'arrivée. Quel bonheur !!! 
Sinon je vais vous raconter notre vrac d'il y a deux jours. C'était en début d'après-midi,lLes conditions étaient bonnes voir très bonnes pour de bonne glissades entre 23 et 27 noeuds de vent et 9 et 12 noeuds de vitesse. Quand nous avons vu devant nous un bateau sous voiles. Interrogation à bord, mais de qui s'agit-il ? Les idées vont bon train, les versions les plus optimistes comme les plus pessimistes. Le vent continu à monter. Evidement nous le rattrapons et arrivons à sa hauteur. Il s'agissait tout simplement d'un catamaran de croisière de 60 pieds qui faisait route sous trois ris . Mais le vent monte à plus de 34 N,et nous avons décider d'affaler le spi. 
Et là Vrac ENORME !!!! et tout ça environ deux cent mètres sous leur vent. Ils étaient tous sortis sur le pont et méduser de  regarder une bande de cinglés en plein milieu de l’Atlantique naviguer sour spi comme lors d'un parcours banane . Nous sommes partis au lof en affalant et le temps d'un instant notre girouette anémo nous a servie de speedométre et vice et versa… Après une dixaine de minutes nous avons remis la machine à l'endroit., renvoyé notre grand génois et quitté le site au plus vite. Nous avions un peu trop charger le toit de la 404 !!!
A très bientôt de toute l'équipe du Corto
Bruno

Le soleil est de retour à plein temps. Les conditions sont désormais top pour envisager une stratégie et de la vraie règate. Il nous reste 900 miles d'ici l'arrivée. Quel bonheur !!! 

Sinon je vais vous raconter notre vrac d'il y a deux jours. C'était en début d'après-midi,lLes conditions étaient bonnes voir très bonnes pour de bonne glissades entre 23 et 27 noeuds de vent et 9 et 12 noeuds de vitesse. Quand nous avons vu devant nous un bateau sous voiles. Interrogation à bord, mais de qui s'agit-il ? Les idées vont bon train, les versions les plus optimistes comme les plus pessimistes. Le vent continu à monter. Evidement nous le rattrapons et arrivons à sa hauteur. Il s'agissait tout simplement d'un catamaran de croisière de 60 pieds qui faisait route sous trois ris . Mais le vent monte à plus de 34 N,et nous avons décider d'affaler le spi. 

Et là Vrac ENORME !!!! et tout ça environ deux cent mètres sous leur vent. Ils étaient tous sortis sur le pont et méduser de  regarder une bande de cinglés en plein milieu de l’Atlantique naviguer sour spi comme lors d'un parcours banane . Nous sommes partis au lof en affalant et le temps d'un instant notre girouette anémo nous a servie de speedométre et vice et versa… Après une dixaine de minutes nous avons remis la machine à l'endroit., renvoyé notre grand génois et quitté le site au plus vite. Nous avions un peu trop charger le toit de la 404 !!!

A très bientôt de toute l'équipe du Corto

Bruno

 

Retour