FAIAOAHE - Première nuit et tristesse à bord

08-01-2015

Belle première nuit à bord de Faïaoahé, même si nous sommes tous sous le choc de la décapitation de Charlie. Les quarts tournent bien, tout le monde à son poste, et je dois dire plutôt en forme. Curry de poulet épices Roellinger hier soir by Doc Phil, qui imprime les attendus gastronomiques de l’équipage. Vitesse soutenue 8 à 11 nœuds sur le fond.

Nuit sous grand voile 2 ris, yankee et trinquette. Vent bien établi entre 20 et 25 nœuds. Nous prenons l’option entre Tenerife et La palma en mettant un maximum de charbon (nous venons de larguer le second ris) pour nous échapper du couloir avant que ce soit compliqué. Les 50 nœuds sont attendus à partir de 15h00 : nous serons en théorie presque sortis de la passe. Mer formée, disons 3 à 4 m, se renforçant nettement depuis 1 heure. Ces îles volcaniques sont assez incroyables: Tenerife, sous notre vent, culmine à 3700m.

Quant à la flotte, Je pense qu'Amazon est à notre Nord, mais je ne les ai pas repérés sur l’AIS (système d’identification des navires en mer, ndlr). Quelques cargos cette nuit, à distance respectable.

Nous serons avec vous tous pour une minute de silence dans quelques moments.

Les 10 de Faïaoahé, empreints de tristesse.

Retour