FAIAOAHE - Veille de départ

06-01-2015

Très belle soirée Paneraï hier soir, mise en oeuvre par nos organisateurs préférés, Loïc (le breton qui sait parler à ma cousine), François (le directeur de course qui sait parler aux skippers) et l'AYC (Olivier et JJ de Bilou Belle), dans un site creusé à même le Volcan: http://www.islanzarote.com/fr/jameos-del-agua-lanzarote.htm

 

Ce matin, citron pressé jus de carottes, puis brieffing skipper et aperçu météo, au Yacht Club d'Arecife où une imposante crèche et ses 3 Rois Mages nous accueillent à l'entrée. Ben... on ne verrait plus cela en France, avec cette mode de dégager tous les symboles religieux.Donc: météo musclée les premiers jours, 20 - 25 jusque 35kn, NNE-NE, pour les sudistes. Et pour ceux qui chercheront à ne pas s'éloigner de l'orthodromie, et qui seraient donc tentés de rester un moment au Nord des îles (ou de certaines d'entre elles), cela pourrait monter la nuit du 8 au 9 jusque 50 kn dans le venturi des îles, toujours de secteur NE, avec mer forte (houle NE 4-7m, croisée avec une petite houle de NW, juste ce qu'il faut pour nous réveiller de ces fêtes beaucoup trop ramollissantes).

On retravaillera les fichiers demain matin, et on avisera collectivement. Dans tous les cas, l'anticyclone est bien installé, et va favoriser un bel alizé portant pendant, vraisemblablement, la première semaine de course.  Quant à l'organisation à bord de Faïaoahé:

- tout le monde est installé depuis dimanche soir, et prend ses marques; Il y a la cabine des filles (Margot & Lucie), la cabine des mages (Yves & Philippe), la cabine des XXL (Bernard & Greg), le carré avec Alex et Stef, Jordan dans le poste avant, et myself à la table à carte;

- L'avitaillement a été effectué très efficacement hier (même si l'essentiel de l'épicerie avait été embarqué à Cannes). Les menus seront, je pense, à la hauteur de ce que nous avons annoncé hier soir ("nous ne sommes pas en course, nous sommes en croisière gastronomique") en montant sur l'estrade lors de la présentation des équipages (ah, le DJ a eu le bon goût de nous appeler sur "La Nuit Je Mens" de Bashung). Le dernier problème résiduel consiste à trouver le meilleur emplacement pour le Jamon Iberico acheté avec Margot chez Mercadona hier; Et aussi de trouver le couteau qui va bien avec la bestiolle.

- Alexis n'a toujours pas retrouvé son sac, merci Vueling et la gestion des correspondances. Alors chacun lui prête une chaussette, un polo, une casquette, une brosse à dents etc... Ce soir, finalement il est beau comme un gitan, et il a trouvé une excuse pour ne pas se raser;- Ce midi, check sécu, et cet après-midi, petite "navigation au ponton", donc sans bouger le bateau, pour se remettre doucement  dans le mood "navigation hauturière", reprendre ses marques, et commencer à se concentrer : empanner, installer la retenue de bôme, larguer la bastaque sous le vent, tangonner le yankee au vent, préparer l'envoi de spi, gérer une prise de ris etc... Très sympa, sous le soleil, et dans une belle brise. Bateau à plat, voiles ferlées, pas de houle ;-)

Apéro Paneraï, dînette rapido, et maintenant tout le monde est couché. La journée de demain va être sportive à compliquée, dans le meilleur des cas... Alors, ce soir, c'est une bonne idée de ne pas traîner avec les anglais dans les bars. Surtout qu'à ce jeu, ils sont toujours meilleurs que nous.  Lever demain à 7h pour les ultimes ajustements. Nous serons sur le plan d'eau vers midi, pour une ligne à 14h. Et ce sera parti pour 2750 NM vers Fort de France. Nous penserons à vous qui penserez à nous. Vous pourrez suivre la progression des bateaux sur www.paneraitransatclassique.com

Nous vous embrassons, 10/F77

Retour