THE BLUE PETER - « en course plus que jamais »

22-01-2015

A plus de 400 nautiques c est plus que jamais la compétition... Les choix tactiques peuvent encore porter leurs fruits et nous sommes dans un état de concentration ultime. Chaque geste compte. Dans la nuit nous avons avalé plus de 100 miles avec une brise légère ce qui nous a remis en challenge pour un meilleur classement ....

 

THE BLUE PETER - « en course plus que jamais »
Nuit du 20 au 21 janvier.
A plus de 400 nautiques c est plus que jamais la compétition... Les choix tactiques peuvent encore porter leurs fruits et nous sommes dans un état de concentration ultime. Chaque geste compte. Dans la nuit nous avons avalé plus de 100 miles avec une brise légère ce qui nous a remis en challenge pour un meilleur classement ....Ce matin, 8 heures tout le monde est sur le pont pour la cérémonie de l'empannage. Belle manœuvre même si le spi persiste  nous donner quelques frayeurs en s'offrant une petite poche dans les hauts. Vite résorbées grâce  l'intervention efficace de l'équipage ! La voile capricieuse reprend sa respiration normale, rythmée par le vent et la houle.
"Après demain, nous devrions apercevoir la terre..." annonce Jérôme. Un claquement dans les voiles rappelle le barreur à mieux se concentrer sur le cap a tenir. La course reste la priorité !
16 Heures 30 : nouvel empannage. Pour mieux faire route vers la Pointe du Diamant, notre dernier repère...avant la ligne d arrivée. Manœuvre parfaite. Plaisir simple d une belle exécution ....
Il est maintenant 20:30 et le vent se lève...la nuit va encore être très agitée et courte car à tout moment la totalité de l équipage peut être mobilisé pour une manœuvre d urgence ... Nous dormons avec nos gants et nos harnais .... La pression est à son paroxysme...il reste encore environ 34 heures de course et nous avons l'impression d être dans la même pression qu'au départ...
Plus de nouvelles demain matin....on est a BLOCK... Comme depuis les 14 derniers jours...
JT+NK pour Bel Ami

(Nuit du 20 au 21 janvier.)

Ce matin, 8 heures tout le monde est sur le pont pour la cérémonie de l'empannage. Belle manœuvre même si le spi persiste  nous donner quelques frayeurs en s'offrant une petite poche dans les hauts. Vite résorbées grâce  l'intervention efficace de l'équipage ! La voile capricieuse reprend sa respiration normale, rythmée par le vent et la houle.

"Après demain, nous devrions apercevoir la terre..." annonce Jérôme. Un claquement dans les voiles rappelle le barreur à mieux se concentrer sur le cap a tenir. La course reste la priorité !16 Heures 30 : nouvel empannage. Pour mieux faire route vers la Pointe du Diamant, notre dernier repère...avant la ligne d arrivée. Manœuvre parfaite. Plaisir simple d une belle exécution ....

Il est maintenant 20:30 et le vent se lève...la nuit va encore être très agitée et courte car à tout moment la totalité de l équipage peut être mobilisé pour une manœuvre d urgence ... Nous dormons avec nos gants et nos harnais .... La pression est à son paroxysme...il reste encore environ 34 heures de course et nous avons l'impression d être dans la même pression qu'au départ...Plus de nouvelles demain matin....on est a BLOCK... Comme depuis les 14 derniers jours...

JT+NK pour Bel Ami

 

Retour