Deux éditions inoubliables

Les concurrents de la Panerai Transat Classique 2015 n’auront qu’une idée en tête : rejoindre au palmarès les précédents vainqueurs de la Transat Classique.

En 2008, Stiren, le magnifique plan Stephens construit en 1963 et appartenant à Gildas Rostain, avait dominé une flotte de vingt-cinq engagés sur le parcours entre Agadir, au Maroc, et Saint-Barth.

Quatre ans plus tard, White Dolphin, construit au célèbre chantier italien Sangermani en 1967 et appartenant à Pascal Stefani remportait, en temps réel et en temps compensé, l’étape Saint-Tropez-Cascais et la course transatlantique entre Cascais, au Portugal, et l’île de La Barbade, et s’adjugeait la Panerai Transat Classique 2012.