Une soirée inoubliable

Prenez de sublimes œuvres d’art, sculptures et tableaux mélangés, ajoutez-y un cadre noir et blanc entre pierre de lave et murs blanchis à la chaux, placez-les devant un beau panoramique où se côtoient reflets de lune et lumières du port et, pour finir, glissez-y des équipages survoltés dans une ambiance électrique : vous obtenez le Dîner de Gala de la Panerai Transat Classique 2019. Hier soir, dans le cadre éblouissant du Musée International d’Art Contemporain, situé dans le château San José, à Lanzarote, les armateurs, skippers et équipiers des yachts engagés sur la course ont partagé – une fois de plus – un moment de détente et de convivialité. Au son de leur chanson fétiche, les équipages se sont succédés, entre chorégraphies chaloupées et discours enlevés, pour être présentés par Loïc Blanken, Directeur Général de la Panerai Transat Classique. La piste de danse a ensuite été envahie par l’ensemble des participants, une excellente manière de se délasser après une longue journée de préparation.

Sur les pontons, l’activité était en effet soutenue avec le long ballet des porteurs d’eau (Problème du jour : sachant que vous devez embarquer 3 l d’eau par jour et par équipier pour un minimum de 20 jours, comment ranger les dizaines de bouteilles à bord ?), la minutie des nettoyage de winches, la vérification des drosses de barre et la mesure des voiles neuves pour calcul de la jauge. A deux jours du départ de la Panerai Transat Classique 2019, la liste des petites – ou grosses – tâches à effectuer peine encore à se réduire. Mais passion et motivation permettent surmonter tous les obstacles.

 

Playlist Panerai Transat Classique 2019

 

ARAMIS : Allumez le feu (Johnny Halliday)
COCH Y BONDHU : Star Wars – Main theme
LYS : Etoile des Neiges (Simon et les Modanais)
BRYELL II : We are the Champions (Queen)
HILARIA : Oua Oua (Kanui & Lula)
XARIFA : Eye of the Tiger (Survivor)
STIREN : Gigi l’Amoroso (Dalida)
EILEAN : Sultans of Swing (Dire Straits)
GLEN MAEL : Friday on my Mind (Easy Beats)
ORGANISATION : Pirates des Caraïbes – He’s a pirate