Briefing Général

Et la tension monte encore d’un cran. A 10h00 ce matin, les skippers se sont rassemblés au Real Club Nautico de Arrecife pour assister au briefing général de François Séruzier, Directeur de Course. Attentifs, les représentants de chacun des yachts engagés sur la Panerai Transat Classique 2019 ont reçus des informations générales sur la course avec une attention toute particulière portée sur la sécurité.

Après la présentation de Bertrand Nardin, Président du Comité de course,  de Patrick Celton, Président du Jury et d’Yves-Marie Leroux, Jauge et Contrôle sécurité, et avec l’aide de Céline et de Juliette pour les traductions en espagnol et anglais à destination des équipages étrangers, François Séruzier a parlé de la présence à bord d’une balise dédiée à la course et expliqué son fonctionnement. Cette balise permettra de suivre la course en direct sur le site www.paneraitransatclassique.com où la position des bateaux sera actualisée toutes les deux heures. Elle offre aussi un doublement de la sécurité en cas de situation délicate à bord, le déclenchement de la balise de détresse principale entrainant l’organisation des secours par le MRCC (Maritim Rescue Coordination Center) et le CROSS (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage). Bien sûr l’objectif est de ne pas utiliser ces services, mais de permettre à chaque concurrent de traverser l’Atlantique en toute sécurité. Pour cela, le Directeur de course rappelle l’importance de s’attacher, de jour comme de nuit, pour effectuer les manœuvres, d’autant que les voiliers classiques ont, c’est bien connu, une tendance à rouler aux allures portantes.

Pour la météo, l’organisation envoie chaque jour aux concurrents un fichier qui établi les prévisions à 5 jours. Ces informations sont fournies par la société Great Circle qui est aussi présente sur la Volvo Ocean Race et le Vendée Globe. L’assistance à terre étant interdite, tous les navigateurs sont sur un pied d’égalité afin d’établir leur tactique, gage d’une course ouverte et imprévisible jusqu’à l’arrivée à Saint Kitts.

Le 8 janvier, jour du départ, la sortie du port de Marina Lanzarote devra être effectuée avant midi. La procédure débutera à 13h52 locales (14h52 en Métropole) et les yachts devront virer une bouée située à 1,5 milles, devant Arrecife, avant de pointer leurs étraves vers l’Ouest, cap sur Christophe Harbour. Les équipages auront alors un océan entier devant eux pour prendre leur destin entre les mains.