Coch y Bondhu, l’élégance à l’Italienne

Mettre le pied à bord de Coch y Bondhu (rouge et noir en gaélique, mais aussi le nom d’une libellule) revient à faire un saut dans le temps pour revenir à l’âge d’or du yachting. Construit en Angleterre en 1936 pour le propriétaire du Times, ce superbe ketch se met en valeur au cours de nombreuses régates dans le Solent avant de participer, comme des milliers d’embarcations, à l’évacuation des troupes bloquées à Dunkerque au début de la Seconde Guerre mondiale.

Paolo Zangheri le découvre en 2006 dans un état d’abandon très avancé, entièrement vide et dépouillé de son accastillage. Il entreprend alors un important chantier de restauration qui dure deux ans, en récupérant un maximum de pièces originales, les manquantes étant reconstruites sur plans. Le résultat est exceptionnel avec un souci du détail – comme ce pont uniquement en lattes de teck de 3,5 cm – qui révèle la passion de Paolo.

« J’aime beaucoup les bateaux en bois, leur ligne et la navigation à leur bord. Ça ne va pas vite, mais c’est une autre façon de voir la mer. » Il a tellement confiance en son bateau, qu’il juge plus stable et solide qu’avant, qu’il fait part de sa seule crainte : « Les marins vont plus souffrir que le bateau. » Ces équipiers, Claudio, surnommé « Toro », Ivano et Renato, il les connaît bien pour naviguer avec eux très régulièrement sur les rassemblements en Adriatique, à Venise ou à Trieste. Aussi, lorsqu’on lui demande quelles sont ses ambitions sur la Panerai Transat Classique 2019, Paolo se fait modeste : « Etre sur la ligne de départ de la Transat Classique est un vieux projet et c’est important pour nous d’être là. Nous souhaitons continuer à écrire l’histoire du bateau. On est là pour participer. » Avant d’ajouter : « Mais on va chercher à aller le plus vite possible. » Une autre façon de traverser le temps… et l’océan.

 

Coch y Bondhu en chiffres

Année : 1936
Chantier : Berthon, Lymington, UK
Architecte : Rodney Paul – Laurent Giles
Longueur hors-tout : 15,12 m / 49’6’’
Largeur : 3,50 m / 11’14’’
Gréement : ketch bermudien
Surface de voilure : 96 m2
Restauration : 2008