Glen Maël coupe la ligne après 19 jours en mer

Ce 27 janvier, alors que la nuit était tombée, et sous un joli grain, Glen Maël coupait à son tour la ligne à 23h26’20’’ (04h26’20’’ UTC+1). Cet élégant plan Stephens, l’un des petits bateaux de la course, en finissait avec cette traversée de l’Atlantique, mais une telle harmonie régnait à bord, que Jean-Philippe Gervais et son équipage – Marius, Guillaume, Eric et Maxime, plus connus sous le nom du Cercle de la Morue joyeuse (lire les Mots de la mer ci-dessous) – auraient pu prolonger leur navigation, le fameux « Syndrome Moitessier ».