FAIAOAHE - Aquarelle dominicale

11-01-2015

197NM sur la route hier, donc une autre belle journée de progression vers l'objectif. Grosse compétition toute la nuit entre les trois équipes quant à la meilleure vitesse sur la route. Egalité entre le quart Yves-Lucie-Greg et celui de Jordan-Philippe-Alexis: rapprochement de 27NM sur 3 heures. Belle performance ! Toujours en 4è position en temps réel, Altaïr est repassée en tête devant Amazon qui pointe environ 50NM devant nous. Et nous confortons un peu notre avance sur Argyll (qui est monté à 17kn sous spi, not bad...) et Blue Peter.

 

Passage des 2000NM to FdF au moment du déjeuner: La prochaine grosse étape sera la mi-parcours, qui se trouve à 550 NM devant nous environ. Dîner sous la conduite de Philippe: émincé de porc au caramel. Beaucoup de succès. C'est dingue, ils n'ont pas demandé du vin. Ou alors ils boivent leur dose l'après-midi en cachette ? J'ose pas demander. Peut-être le large leur fait oublier qu'ils ont soif.
J'ai refait du pain cet après-midi, avec un peu plus de sel et de l'huile d'olive. Pas mal ;-)
Retour d'une mer formée dans l'après-midi, et de grains bien humides et venteux. Rafales à 35-40 kn. De très belles lumières quand le soleil sort entre les grains. Margot vous a dessiné les vagues. C'est incroyablement compliqué de dessiner une vague. Essayez. Et des draches comme rarement. Je dois dire que tout à l'heure, seuls les trois équipiers de quart du moment (Alex, Philippe & Jordan) étaient sur le pont. Nous autres, on regardait à travers les hublots du dog house, une tasse de thé à la main, comment ils se sont fait rincer en 2'30".
Nous démarrons la nuit sous GV3R + Yankee. Ciel assez noir, vent établi à 25 nds, 30-35 sous les grains. La météo annonce possiblement jusque 40 dans la nuit. Alors nous allons rester prudents. Et même sous cette combinaison de voiles, 8 à 10 nds sur la route, ça continue à filocher. De moins en moins de lune jour après jour. Dommage, c'était splendide ces nuits toutes claires. Et nous avons retrouvé notre vieille camarade de 2008, l'étoile du 262 qui a guidé nos nuits vers St Barth. Je ne sais plus comment elle s'appelle, l'astronome du bord nous le dira demain, mais au delà d'être dans l'axe (à peu près) elle est considérablement plus lumineuse que les autres.
Bon, je n'ai pas beaucoup de nouvelles de votre journée en France, des différents rassemblements prévus, du sens qui est donné à tout cela, et surtout de ce que ces événements changent à notre vie demain.
Bon début de semaine à vous. Nous penserons bien, à 7hUTC demain matin (8h chez vous)à ceux qui changent à Chatelet/Les Halles ou à La Motte Piquet/Grenelle. Dites vous qu'on sera au même moment en train de se faire rincer en pied de mât pour renvoyer un peu de toile.

Passage des 2000NM to FdF au moment du déjeuner: La prochaine grosse étape sera la mi-parcours, qui se trouve à 550 NM devant nous environ. Dîner sous la conduite de Philippe: émincé de porc au caramel. Beaucoup de succès. C'est dingue, ils n'ont pas demandé du vin. Ou alors ils boivent leur dose l'après-midi en cachette ? J'ose pas demander. Peut-être le large leur fait oublier qu'ils ont soif.

J'ai refait du pain cet après-midi, avec un peu plus de sel et de l'huile d'olive. Pas mal ;-)

Retour d'une mer formée dans l'après-midi, et de grains bien humides et venteux. Rafales à 35-40 kn. De très belles lumières quand le soleil sort entre les grains. Margot vous a dessiné les vagues. C'est incroyablement compliqué de dessiner une vague. Essayez. Et des draches comme rarement. Je dois dire que tout à l'heure, seuls les trois équipiers de quart du moment (Alex, Philippe & Jordan) étaient sur le pont. Nous autres, on regardait à travers les hublots du dog house, une tasse de thé à la main, comment ils se sont fait rincer en 2'30".

Nous démarrons la nuit sous GV3R + Yankee. Ciel assez noir, vent établi à 25 nds, 30-35 sous les grains. La météo annonce possiblement jusque 40 dans la nuit. Alors nous allons rester prudents. Et même sous cette combinaison de voiles, 8 à 10 nds sur la route, ça continue à filocher. De moins en moins de lune jour après jour. Dommage, c'était splendide ces nuits toutes claires. Et nous avons retrouvé notre vieille camarade de 2008, l'étoile du 262 qui a guidé nos nuits vers St Barth. Je ne sais plus comment elle s'appelle, l'astronome du bord nous le dira demain, mais au delà d'être dans l'axe (à peu près) elle est considérablement plus lumineuse que les autres.

Bon, je n'ai pas beaucoup de nouvelles de votre journée en France, des différents rassemblements prévus, du sens qui est donné à tout cela, et surtout de ce que ces événements changent à notre vie demain.

Bon début de semaine à vous. Nous penserons bien, à 7hUTC demain matin (8h chez vous)à ceux qui changent à Chatelet/Les Halles ou à La Motte Piquet/Grenelle. Dites vous qu'on sera au même moment en train de se faire rincer en pied de mât pour renvoyer un peu de toile.

 

Retour